Bien choisir son chauffage

Chauffage & climatisation
Bien choisir son chauffage

Lors de la construction ou de la rénovation d'un habitat, la question du chauffage est un aspect clé. Comment choisir son chauffage pour faire des économies tout en prenant soin de l'environnement ? Quel modèle choisir ? Quel coût ? On vous dit tout.

 

 

 

 

 

Comment choisir son chauffage ?

Avant de choisir un style de chauffage, il faut se poser quelques questions :

- Quelle surface ? Est-il question de chauffer une maison de 6 pièces ou un appartement de 30 m² ? Par exemple, pour les petites pièces, les chauffages à gaz ou électrique ou la pompe à chaleur peuvent convenir. En revanche, réservez la géothermie aux grands espaces.

- Quel espace pour le chauffage ? Il y a bien sûr l’espace de l’équipement mais aussi parfois le besoin d’une pièce ou d’un réduit adapté. (exemple : le chauffage à fioul nécessite une cuve qu’il faut pouvoir entreposer dans un endroit sûr. Quant au bois, il faut pouvoir le stocker au sec) ;

- Quel environnement ? Si vous êtes dans une zone isolée et que vous voulez un système de chauffage au gaz, assurez-vous de pouvoir vous raccorder au gaz naturel.

- Quel climat ? Si le chauffage solaire vous tente, il vaut mieux que votre maison soit bénéficiaire d’un ensoleillement maximum toute l’année.

- Quel coût ? Il convient d’évaluer en amont le coût de votre chauffage à court, moyen et long terme. Certains modèles de chauffage coûtent très chers à l’installation mais vous pourrez ensuite rentrer dans vos frais. A l’inverse, il existe des systèmes de chauffage qui coûtent peu à l’installation mais s’avèrent coûteux à l’usage.

 

Les différents types de chauffages

Sur le plan des énergies, les énergies renouvelables sont plébiscitées, d’autant que la performance thermique de l’habitat est à l’ordre du jour. Ce sont des énergies qui s’avèrent, à l’usage peu coûteuses voire gratuite comme l’énergie solaire. Après l’énergie solaire arrivent le chauffage bois, la géothermie et la pompe à chaleur.

Les autres énergies (les énergies fossiles comme le gaz naturel, le gaz propane ou le fioul et l’électricité) sont polluantes et coûteuses. Ces énergies sont toujours utilisées car elles ne coûtent quasiment rien à l’installation si l’on compare avec les énergies renouvelables dont les coûts d’installation peuvent avoisiner les 15 000 euros ! Toutefois, les services publics engagent de plus en plus les ménages à opter pour les énergies renouvelables afin d’améliorer la performance énergétique de l’habitat et de limiter les polluants. Des aides et subventions ont été mises en place pour inciter davantage de foyers à franchir le pas des énergies renouvelables (exemple : crédit d’impôts).

 

Le chauffage solaire

Ses atouts : Hormis le coût de l’installation, le chauffage solaire est gratuit et ne pollue pas. Il est possible d’y adjoindre un Système de Chauffage Combiné (SCC) pour bénéficier, avec la même énergie, du chauffage et de l’eau chaude.
Petit bémol : sauf dans les pays ensoleillés toute l’année, ce système doit, dans nos contrées même les plus ensoleillées, être couplé à d’autres systèmes (gaz, bois) qui prendront le relais pour les mois d’hiver les moins ensoleillés.

 

Le chauffage bois

Ses atouts : il convient pour de nombreux équipements et installations (inserts, poêles, chaudières à bois…) et fournit une énergie propre. Ce système de chauffage écologique est très apprécié.
Petit bémol : il faudra un endroit dédié couvert et sec pour stocker le bois. Habiter une région boisée est un plus si l’on souhaite s’approvisionner à moindre coût.

 

La géothermie

Ses atouts : Ce système puise la chaleur du sous-sol pour la redistribuer dans la maison. L’installation d’un réseau de chauffage permet de bien répartir cette chaleur. Il s’agit d’un procédé à la fois économique et très écologique.
Petit bémol : l’installation nécessite de gros travaux et c’est un système qu’il faudrait prévoir pour la construction d’une maison neuve. Le coût est élevé mais peut ouvrir droit à des aides et subventions.

 

La pompe à chaleur

Ses atouts : permet de récupérer les calories de l’air et de le réinjecter pour chauffer la maison. Systèmes écologiques, les PAC sont surtout recommandées pour les saisons intermédiaires ou les zones d’habitations non soumises à de grands froids.

 

Le chauffage gaz

Ses atouts : le gaz est une énergie bon marché et plus économique que l’électricité. On peut l’adapter pour les chaudières, les chaudières à condensation, les radiateurs et les planchers chauffants.
Le moins : il faut s’assurer de pouvoir raccorder sa maison au réseau, ce qui peut s’avérer difficile en rase campagne !

 

Le chauffage fioul

Ses atouts : les chaudières à fioul ont subi des améliorations ces dernières années qui les ont rendues plus compactes et plus faciles à installer. C’est un système idéal pour chauffer de grandes maisons, notamment dans des régions assez froides.
Le bémol : le fioul est une énergie polluante. Ce type de chauffage nécessite un emplacement réservé pour la cuve. Il faut faire régulièrement le réapprovisionnement. Le prix du fioul fluctue avec le court du pétrole.

 

Le chauffage électrique

Ses atouts : ce chauffage s’adapte à tous types de lieux, y compris les petits espaces et permet de nombreux équipements : radiateurs, radiants, convecteurs… Aujourd’hui, on peut mieux surveiller sa consommation énergétique par le biais d’appareils mieux adaptés comme les radiateurs à accumulation qui stockent de la chaleur pendant les heures creuses pour alléger la facture globale.
Le bémol : ce type de chauffage reste malgré tout le plus coûteux et le moins écologique. Même avec un tarif « heures creuses », il n’est pas toujours possible de faire baisser le coût de la facture.

 

Installation d’un chauffage : qui peut intervenir ?

Il est conseillé de faire appel à un spécialiste du chauffage pour son installation. Chauffagiste ou électricien, vous pourrez lui demander conseil pour une étude personnalisée en fonction de votre type d’habitat et lui demander un chiffrage de votre installation. Si vous optez pour un système de chauffage reconnu pour ses performances énergétiques, vous pourrez, avec devis à l’appui, prétendre à certaines aides ou subventions comme le crédit d’impôts pour l’installation de votre chauffage.

Enfin, n’oubliez pas de faire faire une bonne isolation thermique, ce qui vous fera encore économiser sur la facture !

Tous savoir avec EASY DEVIS - Chauffage & climatisation.

Voir tous les articles

Partager cet article :
   

Vous avez des projets de travaux ?

Notre service vous permet de comparer gratuitement les devis des artisans proches de chez vous, sans aucun engagement. 4 devis gratuits

Articles en relation :