Chauffage, l'électricité la plus chère des énergies

Chauffage & climatisation
Chauffage, l'électricité la plus chère des énergies

Bien qu'étant l'énergie la plus chère du marché français, la moyenne des ménages continue à privilégier l'électricité comme source pour se chauffer. Une étude montre d'ailleurs que l'électricité est en première position, avant le fioul, le gaz et le bois. Quel est le coût des énergies et pourquoi certaines restent préférées par les Français ?

 

 

 

 

Chauffage : le Top 4 des énergies préférées des Français en 2016

Il n'y a pas longtemps, la période de grands froids a créé le doute dans les esprits et l'on nous annonçait que l'électricité pouvait être en pénurie et qu'il faudrait peut-être envisager d'en acheter à nos voisins d'Europe.

RTE, filiale d'EDF soulignait d'ailleurs à ce propos : « Pour chaque degré de température en moins au niveau national, la consommation augmente jusqu'à 2400 mégawatts, soit l'équivalent de Paris intramuros ».

On comprend mieux lorsque l'on voit que c'est l'énergie qui est la plus consommée en France en 2016, d'après une étude réalisée par QuelleEnergie. 38 % des sondés ont confirmé utiliser l'électricité pour se chauffer. C'est l'énergie privilégiée devant le gaz (35 %), le fioul (19 %) et le bois (5 % des Français).

Pourtant l'énergie électrique est la plus chère par rapport aux autres. Les prix du marché français en 2016 étaient les suivants :

  • Electricité : 15,9 euros le m²/an
  • Fioul : 12,6 euros le m²/an
  • Gaz : 11,5 euros le m²/an
  • Bois : 6,1 euros le m² /an

On notera que l'énergie la moins chère est le bois qui arrive en dernière position alors que c'est aussi une énergie moins polluante.

Autre paradoxe : l'électricité a augmenté de 2,8 % quand le tarif du gaz a baissé de 10,5 % et celui du fioul de 9,2 %.

Chauffage : pourquoi l'électricité est-elle une énergie chère ?

QuelleEnergie.fr a réalisé une étude auprès de 19 663 Français dont il ressort que la facture moyenne annuelle de chauffage s'est élevée à 1 611 euros par foyer en 2016.

L'électricité est l'énergie la plus chère du marché et son coût n'a cessé d'augmenté en 10 ans (+35 % en valeur nominale).

D'après les chiffres soigneusement collectés et archivés par l'Ademe (Agence pour le développement et la Maîtrise de l'Energie) le kWh électrique qui revenait à, à peine plus de 2 centimes en 1973 serait passé en 2016 à 15,27 (abonnement compris et option heures creuses).

Dans le prix total d'une facture d'électricité, il faut compter :

  • Le coût de l'abonnement,
  • Le coût de la consommation (exprimé en kWh);
  • Les frais d'accès à l'électricité (cas d'une première installation, mais aussi lors d'un changement de fournisseur);
  • Les taxes.

En moyenne et à titre purement indicatif, on compte un prix global (abonnement et taxes) pour un abonnement EDF de base de 0,1912 euros du kWh (source EDF).

Comment réduire la facture de chauffage lorsqu'on utilise l'électricité ?

L'Ademe qui observe l'engouement des Français pour l'énergie électrique, met en garde la population : « Les radiateurs électriques (sauf les modèles à accumulation de chaleur) contribuent aux pics de consommation électrique observés vers 19 h. Ces pics peuvent entraîner des risques de coupure sur le réseau de transport de l'électricité lors de périodes de grand froid. »

Par ailleurs, l'Ademe précise que l'appareil utilisé pour se chauffer a toute son importance. Elle conseille d'utiliser des convecteurs à thermostats électroniques (certifiés NF Electricité Performance catégorie C), plus acceptables que les anciens modèles à thermostats mécaniques qui entrainent une surconsommation. Par ailleurs, l'utilisation de panneaux rayonnants permet de diffuser de façon plus homogène la chaleur et d'apporter un meilleur confort dans une pièce, en évitant une surconsommation.

L'Ademe propose aussi d'opter pour des solutions, certes plus coûteuses à l'achat mais moins énergivores comme les planchers et plafonds rayonnants ou les accumulateurs de chaleur.

Rappel de gestes simples au quotidien

Vous pouvez choisir une énergie moins chère que l'électricité pour réduire la facture et faire des économies de chauffage. Mais si vous préférez décidément vous chauffer à l'électricité, n'oubliez pas d'appliquer au quotidien quelques conseils qui vous feront vite faire quelques économies :

  • La température moyenne des pièces doit être à 19° C, voire 18° C pour une chambre. Si vous avez l'habitude de surchauffer et d'être plutôt à 21 ou 22°C, un réglage pourra vous faire gagner quelques euros sur la facture;
  • Pensez à faire établir un DPE (Diagnostic de Performance Energétique) pour savoir où vous en êtes et quels sont les endroits où il y a déperdition de chaleur.
  • Au besoin, faite l'isolation des endroits stratégiques : combles/toitures (30 % des déperditions énergétiques), portes et fenêtres, murs… Vous gagnerez encore quelques euros sur votre facture de chauffage.
  • Lorsque vous vous absentez de chez vous plusieurs heures, baissez le chauffage de 2 ou 3° C ou installez un programmateur de chauffage pour effectuer des réglages;
  • Pensez aussi à entretenir vos radiateurs régulièrement.
  • Servez-vous des heures creuses pour faire tourner votre lave-vaisselle ou votre lave-linge.

Tous savoir avec EASY DEVIS - Chauffage & climatisation.

Voir tous les articles

Partager cet article :
   

Vous avez des projets de travaux ?

Notre service vous permet de comparer gratuitement les devis des artisans proches de chez vous, sans aucun engagement. 4 devis gratuits

Articles en relation :