Travaux de rénovation énergétique, les aides incontournables

Crédits d'impôt
Travaux de rénovation énergétique, les aides incontournables

La performance énergétique d'une maison n'est pas toujours à niveau, surtout si la maison est ancienne. Vous pouvez avoir envie de faire procéder à l'amélioration de la performance thermique mais le coût des travaux peut parfois être un frein. Pourtant, aujourd'hui, il existe des aides adaptées à chaque situation. Pour une construction neuve dans laquelle l'effort est mis sur la performance thermique ou pour une éco-rénovation d'un habitat ancien, nous vous présentons les aides incontournables pour un coup de pouce financier.

 

Rénovation énergétique de l'habitat, en bref

Le Grenelle de l'Environnement en 2007 a mis un point d'honneur à trouver des solutions efficaces pour inciter le plus de foyers possible à être éco-responsables. Cela passe par une autre façon de consommer, de choisir des énergies renouvelables et de limiter les émissions à effet de serre qui polluent la planète. Pour aider les foyers à faire face aux dépenses liées à des mises aux normes de leur habitat, des aides et subventions ont été mises en place. Le Plan de Rénovation Energétique de l'habitat est lancé en 2007 et a pour but d'aider les foyers à améliorer la performance énergétique. La Réglementation Thermique 2012 (RT 2012) qui vient remplacer la RT 2005 a également été renforcée. Son objectif consiste à limiter la consommation d'énergie primaire pour les bâtiments neufs à 50 kWhEP/(m².an) au maximum. Pour inciter les foyers à améliorer la performance énergétique et à engager plus facilement des travaux en ce sens, des aides financières et subventions de l'Etat sont allouées, sous certaines conditions et offrent une véritable bulle d'oxygène pour financer des travaux souvent dispendieux.

Quels sont les travaux de rénovation énergétique concernés ?

Tous les travaux qui améliorent la performance énergétiquesont concernés par l'une ou l'autre des aides financières proposées. On parle parfois de bouquet de travaux lorsqu'il y a au moins deux types de travaux concernés. Quelques exemples de travaux :

  • Isolation thermique et acoustique : pose de double ou triple vitrage, isolation des combles, isolation des murs extérieurs, pose de volets isolants;
  • Changement d'une toiture ancienne pour mieux isoler son toit;
  • Installation de chauffages plus économiques qui utilisent des énergies renouvelables;
  • Installation de matériels de production énergétique : panneaux solaires…

Quelles aides financières et quelles subventions pour mes travaux de rénovation énergétique ?

Pour mieux vous aider à financer vos travaux de performance énergétique, il existe des aides et subventions adaptés à vos besoins.

 

Le Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique ou CITE

Ce crédit d'impôt de 30 % remplace l'ancien CIDD – Crédit d'Impôt Développement Durable – et concerne aussi bien les propriétaires, les locataires, les usufruitiers, les occupants à titre gratuits qui effectuent des travaux de rénovation dans leur résidence principale et ont leur résidence fiscale en France. Il est attribué sans condition de ressources. Pour obtenir ce crédit d'impôt, il faut que l'entreprise ou l'artisan chargé des travaux soit labellisé RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

 

La TVA à taux réduit

Bénéficier d'un taux de TVA à 5,5 % sur présentation de la facture de travaux de performance énergétique permet aussi de faire de belles économies. Les conditions d'obtention de ce taux sont les même que pour le CITE.

 

Prime Energie et prime Energie Plus

La prime Energie est accordée en fonction du type de travaux effectués et du montant des économies que ces travaux vont faire réaliser au foyer. La prime Energie peut représenter quelques centaines d'euros, ce qui n'est pas négligeable. La prime Energie Plus voit son montant fluctuer en fonction des revenus du foyer et apporte aussi un bon coup de pouce pour vos travaux de rénovation.

 

Les aides de l'Anah

L'Agence Nationale de l'Habitat propose des aides aux foyers les plus modestes qui sont en situation de précarité énergétique, afin de leur permettre la réalisation de travaux d'éco-rénovation. Ces aides sont attribuées selon le montant des travaux et sur la base de seuils de revenus dont l'Anah publie un récapitulatif par région. L'Anah a également lancé un programme intitulé « Habiter Mieux » qui représente un complément de financement pouvant aller jusqu'à 80 % du montant global des travaux. Ce financement est cumulable avec le CITE, mais il ne peut être associé avec les primes.

 

L'Eco-PTZ ou Eco-Prêt à Taux Zéro

Proposé par les banques qui participent au programme d'amélioration de la performance énergétique, ce prêt est attribué sans aucun intérêt et peut aller jusqu'à 30 000 euros. Cependant, il s'applique à des constructions antérieures au 01 janvier 1990 et finance un bouquet de travaux, donc au minimum deux sortes d'intervention (exemple : isolation des combles + pose d'un triple vitrage).

 

Aides pour isoler les combles à 1 Euro : le PES

Le Pacte Energie Solidarité (PES) propose l'isolation des combles perdus pour 1 euro seulement, sous certaines conditions. Cette aide n'est pas négligeable si l'on se rappelle que 30 % des déperditions de chaleur passent par le toit et que l'isolation des combles permet de gagner 3 à 4° C supplémentaires et de réduire sa facture.

 

Les aides régionales et locales

Elles varient d'une région à l'autre et d'une commune à l'autre. Cependant, il faut savoir que vous pouvez avoir des aides pour financer vos travaux d'amélioration de performance énergétique par ce biais. Rapprochez-vous de votre Conseil Régional et de votre mairie pour en savoir plus.

 

Comment bien choisir mon professionnel ?

L'octroie d'aides financières et de subventions de l'Etat pour la rénovation énergétique est conditionnée par l'intervention d'un professionnel labellisé RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). C'est le principe de l'éco-conditionnalité.

Pourquoi ce principe ? Les entreprises et artisans qui ont reçu ce label ont suivi une spécialisation et sont régulièrement audités sur leurs interventions. Ils ont, non seulement, les qualifications et l'expertise liées à leur métier mais en plus, ils ont une excellente connaissance des normes liées aux performances thermiques. En février 2016, on a recensé 60 000 professionnels RGE sur toute la France (source : renovation-info-service.gouv.fr – Guide « Choisir un professionnel pour ses travaux » édité par l'ADEME).

Tous savoir avec EASY DEVIS - Crédits d'impôt.

Voir tous les articles

Partager cet article :
   

Vous avez des projets de travaux ?

Notre service vous permet de comparer gratuitement les devis des artisans proches de chez vous, sans aucun engagement. 4 devis gratuits

Articles en relation :