Partez l’esprit tranquille avec la vidéosurveillance

Electricité & alarme
Partez l’esprit tranquille avec la vidéosurveillance
Entre 2012 et 2013, l'ONDRP (Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales) a constaté une hausse de 43 % des cambriolages par rapport à la période 2007-2008. Récemment, un bilan effectué en 2017 a fait ressortir la « tendance haussière » des chiffres des cambriolages. C'est souvent à la période estivale qu'il faut être plus vigilant. Pourquoi ne pas anticiper et sécuriser au mieux votre logement grâce à la vidéosurveillance ?

Entre 2012 et 2013, l’ONDRP (Observatoire National de la Délinquance et des Réponses Pénales) a constaté une hausse de 43 % des cambriolages par rapport à la période 2007-2008.
Récemment, un bilan effectué en 2017 a fait ressortir la « tendance haussière » des chiffres des cambriolages. C’est souvent à la période estivale qu’il faut être plus vigilant. Pourquoi ne pas anticiper et sécuriser au mieux votre logement grâce à la vidéosurveillance ?


Cambriolages en France, l’état des lieux

Un rapport téléchargeable sur le site www.interieur.gouv.fr/interstats, rappelle les faits concernant les cambriolages lors d’un bilan statistique intitulé « Insécurité et délinquance en 2017 ». Ce rapport fait notamment remarquer que :
« Le nombre de cambriolages de logements (commis ou tentés), enregistrés par les forces de sécurité, a légèrement augmenté en 2017 (+2 %), augmentation moins sensible que celle de 2016 (+4 %). Le niveau des cambriolages en 2017, proche de 249 000, reste très légèrement
inférieur (-1 %) au point haut atteint en 2013. L’évolution infra-annuelle indique que les cambriolages de logements sont sur une tendance haussière depuis le premier trimestre 2015. La stabilisation au dernier trimestre 2017 reste à confirmer en début d’année 2018. »
Si la hausse est variable selon les départements, elle touche aussi bien les villes que les campagnes. A noter également que les cambriolages n’affectent pas seulement les particuliers mais touchent aussi les entreprises.


Chaque année, il est possible de constater une recrudescence du phénomène à l’arrivée des congés d’été. Quelques précautions peuvent être prises, en plus d’installer un système de surveillance, lorsque vous partez en vacances, comme par exemple :
- Ne pas donner de renseignements précis sur les réseaux sociaux car un cambrioleur expérimenté peut se servir de ces renseignements (dates d’absences et adresse).
- Demander à une personne de confiance de relever la boite aux lettres pour éviter d’attirer l’attention.
- Bien fermer portes, fenêtres et volets et activer l’alarme si vous en avez une.
- Ranger les échelles de votre jardin hors de portée des cambrioleurs.

- Ne pas laisser d’objets de valeur chez vous si vous vous absentez longtemps. Confiez-les à vos proches ou louez un coffre-fort en banque pour vos bijoux.

- Demander à vos voisins proches de jeter un coup d’œil sur votre maison tous les jours.
- Informer le commissariat ou la mairie de votre quartier de votre absence pour qu’ils fassent une ronde régulière (ce qui est prévu par le service       « Opération Tranquillité Vacances » et permet de bénéficier d’une surveillance supplémentaire).


Mieux sécuriser son logement, à quel prix ?


Outre les gestes préventifs et la surveillance par des voisins ou par le commissariat de quartier, il peut être nécessaire d’ajouter son propre système de videosurveillance.

Si le fait de sécuriser son logement représente un coût de départ, cela reste un bon investissement lorsque l’on sait les biens précieux (valeur matérielle et valeur sentimentale irremplaçable) qui peuvent être cambriolés. Le défaut de sécurisation peut entrainer, dans certains cas, le non-remboursement par les assurances. Important : pensez à prendre en photo vos biens les plus précieux et à conserver la facture d’achat en lieu sûr.
En matière d’équipement de sécurité, il est conseillé de privilégier des articles ayant reçu la certification A2P délivrée par le CNPP ou Centre National de Prévention et de Protection.
Prenez également conseil auprès de votre assureur pour bien choisir votre équipement et sécuriser au mieux votre logement.


Quel matériel installer pour mieux sécuriser son logement ?


Si les études font état d’un cambriolage toutes les 3 minutes en France, elles démontrent aussi que les cambrioleurs abandonnent leur cible au bout de cinq minutes s’ils n’arrivent pas à pénétrer dans un appartement ou une maison. Ceci permet de se rassurer car si vous faites installer tout ce qui est nécessaire pour sécuriser votre logement, vous dissuaderez plus sûrement toute tentative.


Sécurisez les ouvertures passe notamment par :
-L’achat et l’installation de bonnes serrures anti effraction. Il en existe plusieurs modèles. Demandez conseil à un serrurier qualifié.
- La pose d’une porte d’entrée blindée ;
- Le choix de portes solides partout où l’accès peut être facile (exemple : garage, buanderie ou cave).
- Le choix de fenêtres avec barreaux de protections, vitrages Securit pouvant retarder les effractions ou bien pose de volets avec barres de sécurité.
- L’installation de caméras de surveillance au niveau des portes d’entrée (y compris celle du garage).


Faites établir plusieurs devis auprès de ces professionnels avant de procéder à la sécurisation de votre logement.
La videosurveillance est aussi un outil qu’utilisent de plus en plus de parents pour surveiller ce qui se passe chez eux en leur absence, soit parce qu’ils font garder des enfants à domicile – auquel cas ils doivent informer le personnel de garde qu’il est surveillé à certains moments de
la journée – soit parce qu’ils ont des animaux domestiques et qu’ils ont besoin de vérifier que leur compagnon va bien et ne fait pas de bêtises en leur absence. La video reçue sur leur ordinateur, ce qui est un plus pour ces personnes.


Quels sont les atouts de la videosurveillance ?


Si les particuliers apprécient de plus en plus l’utilisation de la videosurveillance pour sécuriser leur logement, elle est aussi très usitée par les entreprises pour lutter contre les vols sur les chantiers par exemple. La videosurveillance permet aussi de contrôler l’entrée et la sortie des personnes dans les lieux publics et de prévenir les actes terroristes.

La technologie évoluant sans cesse, la videosurveillance a aussi vu ses prix diminuer, ce qui la rend maintenant abordable au plus grand nombre. Le système de videosurveillance se compose généralement :
- D’un enregistreur de videosurveillance (stockage d’images et programmation du système) ;
- De la connectique de surveillance (pour relier les caméras à l’enregistreur) ;
- Des caméras video pour assurer la surveillance (pour une ou plusieurs pièces ou en extérieur). Elles sont équipées de détecteurs de mouvements.
Le coût d’un appareil de videosurveillance dépend du système choisi (fonctionnalité, intérieur ou extérieur, avec une ou plusieurs caméras, IP ou analogique...). L’échelle est donc très large et va de 55 euros pour un simple système que vous pourrez installer vous-même à plus de 4 500 euros (parfois hors frais d’installation) pour un système de videosurveillance très sophistiqué.


Quel système de videosurveillance choisir et à qui s’adresser pour son
installation ?


Pour un bon système de videosurveillance, faites toujours appel à un spécialiste qui pourra vous faire l’installation dans les règles de l’art. Avant de vous décider sur l’achat et l’installation d’un matériel, mieux vaut faire jouer la concurrence et demander plusieurs devis.
En étant relié à une société de surveillance, vous pourrez partir de chez vous l’esprit tranquille.
Un abonnement mensuel est alors à prévoir dans votre budget. Comptez environ 15 à 25 euros par mois.

Tous savoir avec EASY DEVIS - Electricité & alarme.

Voir tous les articles

Partager cet article :
   

Vous avez des projets de travaux ?

Notre service vous permet de comparer gratuitement les devis des artisans proches de chez vous, sans aucun engagement. 4 devis gratuits

Articles en relation :