Bien choisir sa fenêtre

Menuiserie & véranda
Bien choisir sa fenêtre

A l'heure où la performance énergétique constitue l'une des préoccupations des pouvoirs publics dans le cadre du Grenelle de l'environnement, mais aussi pour les particuliers, désireux de bénéficier d'un confort optimal tout en maîtrisant au mieux leur consommation d'énergie, le fait de changer ses fenêtres peut constituer une solution pertinente et relativement accessible. Quels matériaux choisir, pour quel vitrage opter, quel type d'ouverture et quelle isolation pour ses fenêtres ? Le point sur ce qu'il faut savoir.




Choisir le matériau adapté à ses attentes et à son budget

Il existe trois matériaux principaux utilisés pour les fenêtres : l'aluminium, le PVC et le bois. Chacun présente des avantages et des points faibles, et mérite une attention particulière, en fonction de ses besoins.

  • Le bois, matériau le plus naturel, apporte une dimension chaleureuse et authentique à une maison lorsqu'il vient habiller les ouvertures. Mais outre ces considérations esthétiques, il offre également une très bonne performance énergétique, autant qu'il permet de disposer d'une isolation acoustique d'excellente qualité.
    La diversité des essences disponibles permet également de choisir parmi des couleurs et des nuances très variées. Quant à l'entretien requis, contrairement à l'idée généralement véhiculée, il n'est pas nécessaire de peindre ou de lasurer tous les deux ou trois ans. Une application tous les dix ans suffit généralement à préserver le bois de sa fenêtre. Enfin, ce matériau est aussi apprécié pour sa durabilité dans le temps. A noter par ailleurs qu'il peut être utilisé pour des fenêtres de petite taille comme pour des ouvertures de plus grande taille, à l'image des baies vitrées.

  • Le PVC est le matériau le plus économique sans représenter pour autant un choix de deuxième classe. Les fenêtres PVC offrent en effet une très bonne isolation, tant thermique que phonique, et ne nécessitent aucun entretien. Ce matériau ne permet pas en revanche une utilisation pour des ouvertures de grand format.

  • Si sa très grande durabilité dans le temps constitue l'un des principaux atouts de l'aluminium pour des fenêtres, il offre également un très large choix de possible, avec une palette de couleurs infinie, permettant même des choix de couleurs intérieures et extérieures différentes. A l'image du PVC, il ne réclame pas d'entretien, et permet lui aussi de bénéficier d'une très bonne performance énergétique, bien qu'il soit conseillé d'opter pour des modèles de fenêtres en aluminium avec rupture de pont thermique pour les climats particulièrement rigoureux.
A noter enfin un dernier choix en termes de matériau pour une fenêtre, ou plus exactement une association de matériaux : l'alu et le bois. Aussi intéressant esthétiquement qu'au niveau de la performance énergétique et acoustique, ce mélange offre également une très bonne durabilité dans le temps. Quant à l'entretien, il est nul ; l'alu étant disposé à l'extérieur.


Vitrage et isolation : deux points majeurs

Partant du principe que le fait de changer ses fenêtres doit permettre d'améliorer la performance énergétique du logement, il est essentiel d'opter pour un double, voire un triple vitrage afin de diminuer les déperditions énergétiques. Le simple fait de choisir un double vitrage permet en effet de limiter les pertes d'énergie de 50 à 80%, soit de réaliser des économies substantielles sur le poste énergétique.

La performance thermique des fenêtres est exprimée par la valeur Uw (U pour isolation, W pour fenêtre). Plus le Uw est faibles, meilleure est la performance thermique de la fenêtre. Les performances de fenêtres sont classées de la lettre A (excellente isolation) à F (isolation faible).

Du vitrage dépendra donc la qualité de l'isolation, mais l'épaisseur de la vitre, les éventuels revêtements spéciaux utilisés entre les vitres, ou encore le type de verre constituent eux aussi des paramètres à prendre en compte. Ainsi, si un vitrage feuilleté offre une bonne résistance aux chocs, un vitrage trempé est quant à lui particulièrement résistant aux chocs thermiques. Enfin, il existe aujourd'hui des vitrages innovants offrant de nombreux avantages : chauffant, opacifiant, auto-nettoyant ou encore électrochrome (permettant de choisir le niveau de luminosité de la vitre).


Le type d'ouverture : un choix personnel

Le choix du type d'ouverture dépend de plusieurs paramètres, concernant à la fois la sécurité, l'esthétisme, les attentes de chacun ou encore la configuration de la pièce.

Ainsi, une fenêtre dite « à la française », avec un ou deux battants, est le modèle le plus répandu. Il est toutefois à noter que l'ouverture se fait à l'intérieur, contrairement aux fenêtres oscillo-battantes, qui permettent une double ouverture : classique, vers l'intérieur, ou « en soufflet ». Ce type d'ouverture présente l'intérêt d'être à la fois pratique pour aérer une pièce sans pour autant ouvrir intégralement la fenêtre, et sécurisant, notamment par rapport aux enfants. Mais l'ouverture peut également être uniquement à soufflet, pour davantage de sécurité. A l'anglaise, l'ouverture se fait vers l'extérieur, et à l'italienne, elle se fait vers l'extérieur mais sur un axe horizontal, alors qu'à guillotine, l'ouverture se fait par glissement vertical. Par ailleurs, il est possible de choisir une fenêtre coulissante, généralement utilisée pour les cuisines ou les baies vitrées. Pour permettre un gain de place, la fenêtre ou la baie à galandage est une alternative intéressante. Enfin, si l'objectif est de faire entrer la lumière, il peut s'avérer judicieux d'aménager une fenêtre fixe, autrement dit une fenêtre qui ne s'ouvre pas.


Tous savoir avec EASY DEVIS - Menuiserie & véranda.

Voir tous les articles

Partager cet article :
   

Vous avez des projets de travaux ?

Notre service vous permet de comparer gratuitement les devis des artisans proches de chez vous, sans aucun engagement. 4 devis gratuits

Articles en relation :