Fenêtre de toit

Fenêtre de toit

Véritable ouverture sur le bleu du ciel, lorsque le toit est incliné, la fenêtre de toit permet aussi de créer un puits de lumière dans une pièce souvent sombre. Que ce soit pour un grenier ou une chambre d'enfant construite dans des combles aménagés, le choix d'une fenêtre de toit ne doit pas se faire à la légère. Du style d'ouverture, au vitrage, en passant par le matériau des menuiseries, chaque élément sera déterminant pour le prix final.

 

 

 

Fenêtre de toit : les différents modèles

La fenêtre de toit offre une ouverture dans une pièce qui peut souvent manquer de luminosité : grenier, combles habitables. Aussi appelée Velux, du nom de la marque qui l'a lancée.

Il existe différents types d'ouvertures pour le Vélux :

  • L'ouvrant se fait vers l'extérieur en poussant via une poignée la fenêtre : il s'agit d'une ouverture par projection. Ce type d'ouvrant s'adapte pour les toits dont la pente est faible.
  • L'ouvrant se fait vers l'intérieur en tirant le haut de la fenêtre qui pivote : il s'agit d'une ouverture par rotation. La fenêtre bascule à 180°, ce qui en facilite par ailleurs le nettoyage. Ce type d'ouvrant s'adapte à tous les types de toit mais on préfèrera le réserver pour les combles non aménagés.
  • L'ouvrant se fait vers l'extérieur en poussant la fenêtre sur le côté : c'est l'ouverture latérale.

Les ouvertures peuvent être manuelles ou électriques (avec télécommande).

Fenêtre de toit : quel matériau choisir ?

Si vous hésitez encore entre le bois, l'alu, le PVC ou le mixte, nous avons choisi de récapituler les caractéristiques des différents matériaux pour vous aider à y voir plus clair.

Le bois

Esthétique et élégant, le bois est un matériau naturel et écologique. Il procure une isolation thermique et acoustique et, en cas de besoin, se prête aux petits raccords, sans avoir à changer toute la menuiserie. Il se présente en plusieurs essences et l'on peut jouer sur les teintes. Cependant, il est assez cher – sauf le pin qui est largement utilisé - et nécessite un entretien régulier. On ne le recommande pas pour les maisons en bord de mer où les intempéries maltraitent la qualité du bois. Par conséquent, si votre maison est située en bord de mer, préférez le PVC pour votre fenêtre de toit.

Le PVC

Choisir le PVC pour votre fenêtre de toit assurera une bonne isolation thermique et acoustique et une bonne résistance aux intempéries. Le PVC est un matériau qui séduit aussi pour son faible coût. Peu recommandé pour les grandes surfaces telles que les baies vitrées, il est bien adapté pour les autres dimensions de fenêtres. Cependant, on pourra lui reprocher son manque d'esthétisme, même si la palette des couleurs s'est élargie ces dernières années.

L'aluminium

Ce matériau esthétique ne nécessite pas d'entretien, offre une parfaite résistance aux intempéries et dure longtemps. Ce matériau est recyclable à 100 % et offre une bonne isolation. Cependant, l'alu est souvent boudé au profit du PVC car il est plus cher.

Le choix du mixte

Votre fenêtre de toit pourra bénéficier de tous les avantages, si vous faites le choix de menuiseries mixtes. Le bois côté intérieur et l'alu à l'extérieur, permet d'avoir les avantages du bois tout en évitant le souci qu'il se détériore en étant trop exposé aux intempéries. Le mixte bois/alu permet une isolation impeccable et joue sur l'esthétisme.

Fenêtre de toit et type de vitrage

Comme pour les autres fenêtres de la maison, la fenêtre de toit peut offrir le choix en termes de qualité de vitrage.

  • Simple, double ou triple vitrage ? En matière d'isolation, mieux vaut opter pour les double et triple vitrages.
  • Verre insonorisé (souvent utilisé sur les toits en pente, pour éviter le bruit en cas de fortes pluies) ?
  • Vitrage feuilleté pour plus de sécurité ?

Fenêtre de toit : quel prix ?

Vous avez bien compris que le coût d'une fenêtre de toit peut varier considérablement et qu'il sera fonction :

  • De la taille de la fenêtre;
  • Du matériau choisi pour les menuiseries;
  • De la qualité du vitrage;
  • Du type d'ouverture choisi;
  • Du coût de la main-d'oeuvre (installation de la porte fenêtre par un professionnel);
  • Des autres options choisies (ouverture manuelle ou électrique (motorisée) ? pose de stores et qualités de ceux-ci, etc).

La fenêtre électrique peut avoir de gros avantages, surtout pour une fenêtre très haute et difficilement accessible, mais sachez qu'elle fera grimper le prix de près de 80 % par rapport à la fenêtre manuelle.

Ainsi, le coût d'une fenêtre de toit se situe généralement entre 350 et 850 euros TTC (hors pose).

A noter : Vous trouverez même des fenêtres de toit légèrement moins chères dans les grandes enseignes (type Leroy-Merlin, Lapeyre, ou Conforama) mais attention de ne pas vous tromper sur les dimensions et de vous y connaitre suffisamment pour ne pas rencontrer de problèmes au moment de la pose.

Installation d'une fenêtre de toit

Comme pour l'installation d'une fenêtre de toit classique, la pose d'une fenêtre de toit nécessite une grande expertise. De plus, pour les besoins d'une performance thermique améliorée, il est nécessaire de passer par un vitrier professionnel.

En double ou triple vitrage, sous certaines conditions, la fenêtre de toit pourra ouvrir droit à des aides telles que le CITE 30 % (Crédit d'impôt pour la Transition Energétique) et la TVA réduite à 5,5 %. Pour pouvoir bénéficier de ces aides, pensez à consulter des professionnels certifiés RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Faites établir 3 à 4 devis afin de pouvoir comparer les prix. Pour la pose d'une fenêtre de toit, il faut compter environ de 4 heures à 1 journée de travail.

Tous savoir avec EASY DEVIS - .

Voir tous les articles

Partager cet article :
   

Vous avez des projets de travaux ?

Notre service vous permet de comparer gratuitement les devis des artisans proches de chez vous, sans aucun engagement. 4 devis gratuits

Articles en relation :