Prix d'une fenêtre

Menuiserie & véranda
Prix d'une fenêtre

Pour avoir une idée plus claire du prix d'une fenêtre, plusieurs critères sont à prendre en compte. Le prix oscille d'autant que les matériaux sont différents, le vitrage simple, double ou triple, l'intervention du professionnel nécessitant la dépose d'anciennes fenêtres avant la pose de nouveaux vantaux... Pour vous aider à ne rien oublier dans le calcul du coût de vos travaux, nous avons fait une estimation et un comparatif des prix des fenêtres.

 

 

 

Comment et pourquoi bien choisir ses fenêtres ?

Faire installer des fenêtres doit être précédé d'une mûre réflexion :

  • Quelle taille ?
  • Quel style et quelle forme ? Fenêtre ou porte-fenêtre ? Ronde ou carrée ?
  • Quel matériau pour les menuiseries ? Bois, alu, PVC, mixte ?
  • Quel vitrage ? Simple, double ou triple-vitrage ?
  • Quel objectif ? performance thermique, acoustique ou les deux ?

Toutes ces questions représentent autant d'éléments qui entrent en compte dans le prix de vos fenêtres. A ceci, vous devrez ajouter le prix de l'installation des fenêtres, laquelle peut être :

  • Une simple pose/installation (car vous construisez et n'avez pas d'existant);
  • Un changement de fenêtres incluant : dépose des anciennes fenêtres, vérification de l'état du châssis par un professionnel pour savoir s'il peut être réutilisé ou s'il faut le changer, puis installation de vos nouvelles fenêtres.

Pour avoir une idée précise du coût de l'installation, nous vous conseillons vivement de faire établir plusieurs devis par des professionnels.

A noter : Lorsque les fenêtres ne sont pas suffisamment étanches, cela peut représenter entre 10 % et 15 % de pertes thermiques et avoir un impact sur votre facture de chauffage. Choisir une fenêtre de bonne qualité et une fenêtre performante permet d'améliorer l'isolation thermique et l'isolation phonique (particulièrement important pour des fenêtres qui donnent sur une rue bruyante).

Quelle menuiserie pour mes fenêtres et quel prix ?

Bois, alu, PVC, mixte ? Quels sont les avantages et les limites de chaque matériau et à quel prix ?

Le bois

Ses plus : élégant et moins cher que d'autre matériaux, il séduit par son aspect naturel qui convient à tout style de maison. Il procure une excellente isolation thermique et acoustique. Les professionnels considèrent même que c'est le matériau le plus isolant. De plus, les petites réparations sont faciles à faire sur ce type de matériau.

Ses moins : le seul bémol est que le bois est un matériau vivant et qu'il faut le traiter au départ, puis l'entretenir environ tous les deux ans.

Prix moyen d'une fenêtre bois : de 170 euros à 750 euros

Pour une fenêtre deux vantaux, taille standard, hors pose.

Obtenez le meilleur prix pour vos fenêtres

Le PVC

Ses plus : les menuiseries en PVC sont les moins chères et ne nécessitent pas d'entretien. Elles procurent une bonne isolation. Le PVC représente 60 % du volume des ventes.

Ses moins : le PVC contient des substances toxiques dont la combustion en cas d'incendie peut être très nocive pour les gens et l'environnement.

A noter : pour le PVC, il vaut toujours mieux éviter d'opter pour le premier prix car la qualité peut s'en ressentir.

Prix moyen d'une fenêtre PVC : de 120 euros à 540 euros

Pour une fenêtre deux vantaux, taille standard, hors pose.

Obtenez le meilleur prix pour vos fenêtres

L'aluminium

Ses plus : il ne nécessite pas d'entretien et est très résistant. C'est aussi un bon isolant thermique. On le recommande pour les grandes surfaces (exemple : baies vitrées).

Ses moins : l'alu est le matériau le plus cher, il est par exemple deux fois plus cher que le bois.

A noter : si vous voulez éviter les ponts thermiques dus à la forte conductivité de ce matériau, il faut choisir un aluminium avec rupteur de pont thermique (RPT).

Prix moyen d'une fenêtre alu : de 350 euros à 1 000 euros

Pour une fenêtre deux vantaux, taille standard, hors pose.

Obtenez le meilleur prix pour vos fenêtres

Mixte Alu/bois

Ses plus : si l'on garde le côté bois pour l'intérieur des menuiseries, le mixte permet d'éviter les inconvénients du tout-bois dont les parties exposées aux intempéries nécessitent un entretien régulier. Il allie donc la performance du bois et la résistance de l'alu et offre une bonne isolation thermique. Il est souvent conseillé pour de grands formats de fenêtres.

Ses moins : son coût est encore trop élevé (plus cher que des menuiseries tout alu). Son prix : comptez pour une fenêtre deux vantaux en mixte, de taille standard, environ 850 euros TTC (hors frais de pose). Si vous optez pour des essences de bois plus chères, le prix augmentera en conséquence, le moins cher étant le pin.

Prix moyen d'une fenêtre bois/alu : de 480 euros à 2 000 euros

Pour une fenêtre deux vantaux, taille standard, hors pose.

Obtenez le meilleur prix pour vos fenêtres

Choisir le bon vitrage pour mes fenêtres

Un simple vitrage n'est pas suffisant pour une bonne isolation de vos fenêtres et portes-fenêtres. Pour améliorer la performance énergétique, optez plutôt pour un survitrage, un double-vitrage voire un triple-vitrage. De l'épaisseur du vitrage, va dépendre le prix.

Estimatif de prix pour un simple vitrage :

  • Vitre claire dont l'épaisseur est de 4 mm, comptez en moyenne 65 euros/m²
  • Vitre claire dont l'épaisseur est de 5 mm, comptez environ 75 euros/m²
  • Vitre claire dont l'épaisseur est de 6 mm, comptez environ 80 euros/m²

Le double-vitrage offre une bonne isolation – thermique et phonique – par son mode de fabrication qui consiste à placer de l'air entre les deux plaques de verre afin de mieux isoler et d'éviter la sensation de froid sur le vitrage. Encore mieux, le double vitrage à isolation renforcée (VIR) renferme un gaz – le plus souvent de l'argon – qui permet de stopper radicalement toute déperdition de chaleur par les fenêtres. Il est trois fois plus isolant qu'un double-vitrage standard. Pour un double vitrage standard, composé de 4 mm de verre, 16 mm d'air et 4 mm de verre, le prix est en moyenne de 150 euros/m2. Ce prix peut être revu à la hausse si vous choisissez par exemple un verre anti-effraction (200 euros/m²).

Le triple-vitrage C'est le même principe que le double vitrage à isolation renforcée, mais l'épaisseur est plus importante puisqu'il y a 3 plaques de verre séparées chacune par du gaz (argon ou krypton).

Installation des fenêtres : une affaire de pro !

L'installation des fenêtres doit être confiée à un professionnel qualifié RGE (Reconnu Garant de l'Environnement). Ce dernier point est d'autant plus important si vous envisagez de demander des aides qui, dans certains cas, peuvent être accordées pour l'amélioration de la performance thermique (exemple : pose de triple vitrage, fenêtres plus performantes que les anciennes…).

La pose d'une fenêtre est délicate et nécessite le savoir-faire d'un professionnel. Comptez en moyenne 1 à 2 heures de travail pour l'installation d'une fenêtre et le prix moyen de l'installation d'une unité varie entre 100 et 200 euros HT. Ceci ne représente qu'un coût indicatif et nous vous conseillons de faire chiffrer le coût de la main d'oeuvre par un professionnel.

Quelles aides et subventions pour le changement de mes fenêtres ?

Depuis le Grenelle de l'Environnement, des aides et subventions ont été engagées par l'Etat pour venir en aide à ceux qui souhaitent réaliser des travaux dans le but d'une meilleure performance énergétique. Ce peut être le cas lors de l'installation de nouvelles fenêtres si celles-ci répondent aux normes de performance en vigueur.

Le CITE ou Crédit d'Impôt pour la Transition Energétique

Ce crédit d'impôt peut aller jusqu'à 30 % pour le changement des fenêtres de votre logement. Il doit s'agir toutefois de travaux réalisés dans votre résidence principale et l'entreprise ou l'artisan doit avoir le label RGE (Reconnu Garant de l'Environnement).

La Prime Energie

Elle est accordée dans le cadre de travaux de rénovation énergétique menés par un artisan RGE. Il est conseillé de faire votre demande de Prime Energie avant d'accepter le devis de l'entreprise.

La Prime Energie Plus

Le montant de cette prime peut être jusqu'à 5 fois supérieure à celui de la Prime Energie classique. Toutefois, elle n'est attribuée qu'aux foyers les plus modestes dont le montant des revenus est inférieur au seuil des revenus définit par l'Anah. Ce seuil de revenus est également variable d'une région à l'autre et dépend du nombre de personnes qui constitue le foyer fiscal. Cette prime proposée par Quelle Energie n'est pas négligeable pour faire face aux coûts de remplacement du vitrage.

L'éco-PTZ

L'éco-PTZ (ou éco Prêt à Taux Zéro) peut être attribué pour la mise en place de double-vitrage.

La TVA à taux réduit

Depuis 2014, la TVA est passée à 5.5 % pour les travaux énergétiques. Il faut toutefois fournir des factures de l'entreprise qui réalise les travaux pour pouvoir en bénéficier.

Les aides de l'Anah (Agence Nationale de l'Habitat)

Ces aides financières s'adressent aux foyers les plus modestes et peuvent représenter jusqu'à 50 % des coûts des travaux de rénovation énergétique.

Tous savoir avec EASY DEVIS - Menuiserie & véranda.

Voir tous les articles

Partager cet article :
   

Vous avez des projets de travaux ?

Notre service vous permet de comparer gratuitement les devis des artisans proches de chez vous, sans aucun engagement. 4 devis gratuits

Articles en relation :