Comment bien protéger sa piscine en toutes saisons ?

Piscine & abri
Comment bien protéger sa piscine en toutes saisons ?
Intempéries, salissures, chutes d'objets peuvent endommager votre piscine. Il est essentiel de la protéger par la couverture adéquate. C'est aussi un geste qui permet de sécuriser cet endroit. Que l'on s'en serve ou qu'on la protège pour hivernage, il existe de nombreux avantages à protéger sa piscine à tous les moments de l'année. Voici quelques astuces pour bien protéger votre piscine en toutes saisons.

Intempéries, salissures, chutes d’objets peuvent endommager votre piscine. Il est essentiel de
la protéger par la couverture adéquate. C’est aussi un geste qui permet de sécuriser cet
endroit. Que l’on s’en serve ou qu’on la protège pour hivernage, il existe de nombreux
avantages à protéger sa piscine à tous les moments de l’année. Voici quelques astuces pour
bien protéger votre piscine en toutes saisons.
Pourquoi protéger sa piscine en toutes saisons ?
Si la protection de la piscine et sa mise en hivernage vont de soi pendant la saison froide, il
faut aussi protéger son bassin même en été lorsque l’on utilise sa piscine.
Cela va permettre notamment :
- D’éviter les salissures (insectes, chute de végétaux, mousses) ;
- De préserver la propreté de l’eau plus longtemps ;
- D’éviter que la température de l’eau ne descende trop lors des nuits fraiches ;
- D’assurer la sécurité du bassin.
En hiver, vous allez mettre la piscine en hivernage ce qui signifie que quelques actions
devront être accomplies par vos soins ou par un pisciniste professionnel pour préserver la
qualité de votre piscine et la retrouver en bon état dès les premiers beaux jours.
Vous devrez par exemple :
- Utiliser les produits adéquats pour l’hivernage (équilibre de l’eau, nettoyage...) ;
- Ranger les équipements (robot, échelle, etc.) ;
- Changer le temps de filtration,
- Eventuellement prévoir la vidange du circuit hydraulique.
- Mettre à l’abri et en sécurité de tout ce qui doit l’être.
Nota : il est souvent prescrit de mettre la piscine en hivernage dès lors que l’eau de la piscine
stagne à une température égale ou inférieure à 12° C. En effet, c’est alors que les algues et
autres bactéries arrêtent de se développer et par conséquent, c’est à ce stade qu’il est idéal de
procéder à la mise en hivernage de sa piscine
Quelle protection choisir pour ma piscine : bâche, abri, volet ?
Il existe plusieurs solutions pour couvrir et protéger sa piscine :
? La bâche,
? L’abri piscine,
? Le volet automatique ou manuel.
L’abri piscine

Côté budget, en fonction de la taille et des matériaux utilisés, le coût d’un abri piscine pourra
aller de 3 500 à 40 000 euros.
Retenez toutefois que les abris bas sont plus abordables. Il existe des abris coulissants ou
télescopiques dont les modules s’encastrent. Quel que soit votre choix, optez toujours pour un
modèle conforme à la norme NF P 90-309 et assurez-vous qu’il soit correctement fermé pour
éviter tout accident.
Pour vous aider à faire votre choix en toute quiétude, la Fédération des Professionnels de la
Piscine a créé le label ProAbris qui garantit la qualité et la sécurité des abris piscine.
La bâche
Il existe aujourd’hui des modèles de bâches 4 saisons qui conviennent parfaitement pour
toutes les saisons et sont homologuées pour permettre aussi une meilleure sécurité du bassin
(norme NF P.90-308). Comptez entre 40 et 200 euros pour une bâche de qualité adaptée à
toutes les saisons. Toutefois, même si la bâche est la protection la plus économique pour une

piscine, il est déconseillé de choisir un premier prix car la qualité ne serait pas au rendez-
vous. Optez pour une bâche répondant à la norme NF P.90-308.

N’oubliez pas de prévoir dans votre budget les accessoires (enrouleur, sangles, manivelle...).
Le volet roulant
Simple et robuste, le volet roulant est adapté aussi bien pour les piscines hors-sol que pour les
piscines immergées. Il existe des volets roulants manuels ou automatiques et le prix peut
grandement varier selon le type, le modèle, la surface de la piscine et le matériau (bois, PVC
ou polycarbonate) avec une fourchette de prix qui démarre autour de 1 600 euros pour un
volet manuel et peut grimper à plus de 10 000 euros pour un volet automatique.

Sécuriser sa piscine
Outre la protection du bassin, il faut rappeler que la piscine doit être sécurisée et que cet
aspect est obligatoire depuis 2004. Les barrières de sécurité doivent être mises en place pour
sécuriser la piscine et éviter les noyades. Qu’elles soient en bois, transparentes ou amovibles,
elles doivent respecter la norme de fabrication NF P.90-306. Le coût peut aller de 450 à
12 000 euros selon le modèle choisi.
Si vous souhaitez ajouter une alarme de sécurité, elle devra également répondre aux normes
en vigueur (NF P.90-307) et vous devrez alors compter un coût supplémentaire pouvant aller
de 250 euros (modèle standard) à 1 000 euros.

A qui s’adresser pour le choix et l’installation d’une protection ?
Les coûts d’achat et d’installation d’un équipement de protection de piscine vont varier selon
votre type de bassin et sa surface. Mieux vaudra demander conseil à un professionnel en cas
de doute sur un modèle. Quant à l’installation, il est préférable de passer par un spécialiste.

Faites établir plusieurs devis au préalable et prévoyez un contrat d’entretien pour garder
votre bassin en bon état le plus longtemps possible.

Tous savoir avec EASY DEVIS - Piscine & abri.

Voir tous les articles

Partager cet article :
   

Vous avez des projets de travaux ?

Notre service vous permet de comparer gratuitement les devis des artisans proches de chez vous, sans aucun engagement. 4 devis gratuits

Articles en relation :